delimiter image

FESTIVAL TRADITIONNEL PUYANAWA

Un voyage inoubliable dans la forêt amazonienne

Le peuple autochtone Puyanawa organise chaque année un festival traditionnel qui devient un exemple de sauvegarde de la culture traditionnelle pour les autres tribus.

Leur territoire indigène est situé à deux heures de route au nord de la ville brésilienne de Cruzeiro do Sul, dans l’État d’Acre.

Remontée de la rivière Moa

Le voyage 2019 en photos

Merci à Sébastien Sintz pour les superbes photos

Le peuple Puyanawa

Le peuple Puyanawa a habité historiquement le long de la rivière Môa dans l’état de l’Acre au Brésil. Les Puyanawa vivaient de manière naturelle avant l’arrivée des “colonels du Latex” au début 1900, qui ont envahi ces territoires pour l’extraction de Latex. Après l’arrivée des barons du latex, ils on subi de nombreuses attaques et la plupart d’entre eux ont été capturés et réduits à l’esclavage, leurs pratiques culturels leur étant désormais interdites. En 1913 ils subirent une grande attaque. A cette époque environ 800 personne composaient leur communauté. Les hommes de main des colonels s’introduisirent dans leurs huttes, tuèrent les vieux et capturèrent les jeunes qui furent emmenés dans la ferme du Colonel Mancio Lima pour servir de serfs dans l’agriculture et la collecte de latex. Un grand nombre de Puyanawa ne purent s’adapter à ce nouveau mode de vie, tombèrent malade et moururent. Certains cependant réussirent à s’échapper et s’enfuirent vers leur village d’origine dans la forêt. Ceux qui survécurent restèrent prisonniers, furent mis à l’école , obligés de parler le portugais, avec interdiction de parler leur propre langue.

Les homme étaient séparés de leurs épouses et ne pouvaient les voir qu’une fois tous les six mois. Les hommes étaient mis au travail pour la collecte du latex et la femmes travaillaient dans l’agriculture, le peuple Puyanawa souffrant un grave choc culturel , réduit à l’esclavagisme.

A la fin des années 70 les Puyanawa ont commencé à recevoir des listes d’anthropologues officiels de la FUNAI (Fondation National de l’Indien, minière en charge des affaires indigènes), qui ont soutenu ce peuple dans sa lutte comme peuple indigène de l’Acre. Depuis ce contact avec les anthropologues le chef Mario Puyanawa a été choisi par la communauté pour réorganiser la tribu. Il est encore aujourd’hui une personne de grande autorité dans la communauté.

Dès lors les Puyanawa ont commencé à lutter pour leurs droits à la terre et restorer leurs traditions et coutumes. Ils ont eu le soutien de sertanistes tels que Macedo et Terri Aquino, ainsi que d’autre leaders indigènes, notamment Augutine Huni Kuin et Lopez, grand leader Ashaninka, et de nombreux autre groupes ethnique qui participaient à la lutte pour les droits indigènes dans l’état de l’Acre et appartenaient au fameux mouvement  “Alliance des peuples de la forêt”.

Le territoire actuel des Puyanawa est l’endroit où se situait la ferme du Colonel Mancio Lima à l’époque. Il a été démarqué en 2000 et rendu par le gouvernement. Ce territoire couvre 24’498 hectares proche de la ville de Mancio Lima, mais n’est pas leur terre ancestrale. Les Puyanawa sont aujourd’hui environ 660 et vivent dans 2 villages. 

Depuis lors, les Puyanawa continuent leur lutte pour renforcer leur communauté et récupérer leur terre ancestrale, un territoire de 10’000 hectares encore aux mains de la famille des descendants du Colonel Mancio Lima. Ce territoire, situé sur les sources principales des rivières du bassin de l’Alto Jurua, représente pour les Puyanawa leur force spirituelle, là où reposent leurs ancêtres et leurs sites sacrés.

L’histoire du peuple Puyanawa par Puwe Puyanawa, leader et organisateur du festival traditionnel

Image module

Les accompagnants

Nous sommes à votre service avec nos connaissances de la forêt amazonienne et nos relations privilégiées avec le peuple Puyanawa

Image
Thomas Pizer
Portugues, English, Français
Image
Lyra Kirsanova
Français
Image
Beatrix Maugueret
Français, English, Espanol
Les voyages sont interrompus en attendant de voir l’évolution de la pandémie du COVID 19

Prix par personne : environ CHF 4000.- (à confirmer suivant l’évolution des tarifs de vols)

Le prix comprend
– Vols intérieurs nationaux au Brésil de Brasilia à Cruzeiro do Sul en classe économique avec bagages enregistrés jusqu’à 23 kg.
– Toutes les taxes d’aéroport.
– Hébergement en chambre double avec petit-déjeuner à Cruzeiro do Sul
– Pension complète et avec le Puyanawa
– transport en bus vers le territoire indigène de Puyanawa
– Hébergement dans des hamacs de la communauté de Puyanawa pendant le festival.
– Excursion en bateau dans la forêt nationale
– 3 nuits dans une auberge de jeunesse dans la forêt domaniale
– Des membres de notre équipe pour vous accompagner, parlant français et / ou anglais, un traducteur pour le portugais
– Une nuit d’hôtel à Brasilia au retour avec petit déjeuner ( repas du soir non compris)

Vols internationaux non inclus: vous pouvez réserver votre billet d’avion international vers Brasilia à un prix très raisonnable auprès de notre agence de voyages partenaire www.ailes.ch, avec M. Jean-Marc Imhof, Tél. +41 79 575 70 73

Suppléments à vos frais:

  • Assurance rapatriement en cas d’accident. Pour les personnes résidant en Suisse, nous vous demandons devenir membre de la REGA
  • Assurance voyage (frais d’annulation)
  • L’acquisition d’un hamac à Cruzeiro do Sul (environ CHF 80.- très confortable en coton)
  • Tous les services non mentionnés dans le programme
  • repas du soir à Brasilia
  • Dépenses personnelles et extras, y compris les pourboires

Remarque:

Offre sous réserve de disponibilité (maximum de 40 personnes)
Programme sujet à changement sans préavis en cas de changement d’horaire des entreprises de transport concernées.
Les prix sont indiqués en fonction des variations des taux de change et de la hausse des coûts des carburants des entreprises de transport (aérien ou terrestre) avant la réservation.

Documents et formalités:

  • Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour.
  • Assurance voyage (frais d’annulation et d’assistance/rapatriement en cas d’accident)
  • Assurance rapatriement en cas d’accident

Vaccinations

  •  Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer dans un territoire indigène, soyez sûr que vous l’avez inscrit dans votre carnet de vaccination, la FUNAI vous le demandera ! 
  • Vaccination Tetanos recommandée.
  • La prophylaxie contre le paludisme est indiquée dans cette région. L’artemisia, un médicament naturel, semble être le meilleur médicament pour la tribu et nous le recommandons comme prophylaxie. Pour ceux qui souhaitent un médicament plus standard, il existe la Malarone pour la prévention et le traitement . Chemise à manches longues pour la tombée de la nuit recommandée. A propos de la malaria

Paiement

  • 50% à la confirmation, solde au plus tard 28 jours avant le départ.Annulation

Annulation

Nous vous demandons de souscrire une assurance rapatriement en cas d’accident. Pour les personnes résidant en Suisse, vous devez devenir membre de REGA
Toute annulation ou modification du voyage doit être faite personnellement et nécessite la prise en compte de l’accusé de réception de l’organisateur.
L’annulation, la modification ou le report d’un voyage par un participant implique des frais de réservation de 250 CHF (maximum 1’000 CHF par commande si plusieurs personnes sont concernées). Tous les documents de voyage déjà reçus doivent être retournés.
De plus, les règles des compagnies aériennes sont appliquées en cas d’émission d’un billet d’avion non remboursable, avec le résultat potentiel de coûts spécifiques liés à celui-ci.

De plus, les frais d’annulation suivants s’appliquent 90 jours avant le départ:
– 90 à 22 jours avant le départ: 50% du prix de l’arrangement.
– 21 jours au jour de départ: 80% du prix de l’arrangement.

– Tout participant à un voyage qui ne se présente pas au début, qui arrive trop tard ou sans les documents de voyage nécessaires est redevable du prix total du voyage.
Assurance

Si vous ne possédez pas d’assurance annulation obligatoire dans le cadre d’un voyage organisé par Slow Food Travel, nous vous invitons à considérer les propositions suivantes:
– Assurance voyage sécurisé Elvia: CHF 199.-
– Assurance prime Elvia Secure Trip: CHF 355.-

Valable 1 an pour tous les membres de la famille vivant sous le même toit (mariés ou non). Consultez les conditions d’assurance « Elvia – Allianz Global Assistance » en cliquant ici

Important:
Nous attirons votre attention sur le fait que la compagnie Elvia Travel Insurance prolongera automatiquement votre abonnement annuel s’il n’est pas résilié par vous au moins 3 mois avant sa date d’expiration. Dans ce cas, vous serez responsable de son montant pour une nouvelle année et le Cercle de la forêt ne pourra en aucun cas être tenu responsable.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter l’un des membres de l’équipe organisatrice:

Thomas Pizer: Tél. +41 79 229 49 49 / [email protected] (français, anglais, portugais) ( absent du 18 au 29 avril, merci contacter Lyra en mon absence)
Lyra Kirsanova: Tél. +41 79 775 02 35. [email protected] (français, anglais)